À propos de nous

18403874_673361782871789_8089772048937657758_o

Ibrahim Shalabi, 25 ans
Master I Droit pénal et sciences criminelles – Panthéon Sorbonne
Actuellement en DU de sciences criminelles à l’université de Poitiers
Twitter : Shalabi_Ibrahim

La défense, la fondation de mon implication en droit et notamment en droit pénal. Ce pourquoi je me suis engagé en droit avec pour objectif de devenir avocat pénaliste.
J’ai obtenu ma licence de droit à la Sorbonne au cours de laquelle j’ai découvert la matière pénale et sa procédure. Je n’avais aucun doute à son sujet, je savais pertinemment que j’allais les aimer, et j’avais raison. Après avoir étudié ces deux matières en L2, je savais que je me spécialiserai en droit pénal et dans les matières que ce droit implique. Pourtant je me suis lancé dans un master 1 en droit des affaires.
Ici, loin de mon premier objectif, je me suis rendu compte que ce que j’aimais par-dessus tout en droit, était le droit des personnes.

C’est donc naturellement que je suis revenu à la source de mon bonheur en entamant un Master 1 de droit pénal et de sciences criminelles. Aujourd’hui je prépare le CRFPA avec option… pénal.

Afin d’optimiser cette préparation au CRFPA, j’ai obtenu un stage de 6 mois auprès de Maître Matthieu Juglar et Maître Georges Parastatis à Paris.

Je ne suis plus qu’à quelques pas de mon rêve, devenu mon objectif. Il n’est plus qu’à deux doigts.

 

IMG_7240

Samantha Moravy, 22 ans
Master II Criminologie et Victimologie
Élève-avocat à l’École du Centre-Ouest des Avocats
Twitter : SMoravy

Après un Bac ES, je me suis orientée vers la faculté de droit, où je me suis pleinement épanouie. J’ai obtenu ma Licence de Droit privé à l’Antenne de Blois de l’Université François-Rabelais (Tours). Étudier dans une antenne est très bénéfique : la ville de Blois offre un cadre propice au travail, et une enrichissante proximité entre étudiants et professeurs. Plus encore, c’est dans cette ville que j’ai obtenu un stage auprès de Maître Matthieu Micou, avocat en droit public, droit de la construction et droit médical. J’y ai découvert une véritable vocation pour la profession d’avocat, et cette voie est devenue une évidence lorsqu’en troisième année, j’ai repris le karaté.

Défendre, se battre… J’aimerais enfiler la robe comme j’enfile mon kimono, entrer dans la Cour comme je monte sur le tatami.
Et quelle branche du droit offre cette possibilité ? Quelle branche du droit demande à défendre le plus nos libertés et droits fondamentaux ? Le droit pénal, assurément.

Aussi me suis-je orientée vers un Master I Carrières judiciaires et sciences criminelles, à l’Université de Poitiers, où j’ai parallèlement obtenu le Diplôme Universitaire de Sciences criminelles. Un second stage en cabinet pénaliste a confirmé mon objectif professionnel et mon intérêt pour les sciences criminelles.
J’ai ainsi intégré le Master II Criminologie & Victimologie de la ville poitevine.

Titulaire du CRFPA 2017, je suis élève-avocat
à l’École du Centre-Ouest des Avocats (Poitiers).
J’effectue actuellement mon stage PPI au sein de l’Association Socio-Éducative des Yvelines, où je suis chargée du suivi de personnes placées sous contrôle judiciaire.